mardi 30 juin 2009

Michael, Mickey et autres pensées ciselées

Ce soir, sur France 2, revient une de mes émissions préférées, "Rendez-vous en terre inconnue", avec Zazie, qui part les yeux bandés en Papouasie occidentale (si vous ratez l'émission, sachez qu'elle repassera dimanche prochain à 2h15 du matin). J'adore ce concept, que j'aurais adoré avoir inventé, et vendu, et présenté, en premier ! Il est très bon ce Frédéric Lopez. Beau mec, cool attitude, cultivé, bon pro, y'en a qui ont quand même des vies un peu plus trépidantes que la visite quotidienne du RER, dont je reconnaîtrais le doux parfum, le doux bruit du freinage et la chaleur amicale, même les yeux bandés... A propos de RER, ce matin, suicide en gare de Lyon, donc pas de train.

Ooooooh merde !! Quel est le con qui a choisi d'en finir sur MA ligne ? Il pouvait pas faire ça ailleurs ? Je vais être en retard moi maintenant !!! Si, si, des gens ont forcément pensé ça... C'est fou non ? Non pas que je fasse le bien-pensant, l'idée aurait pu m'effleurer mais franchement, pour deux raisons, ça n'a pas été le cas. D'abord, il faisait vraiment beau, alors, devoir patienter sur un quai au soleil, plutôt qu'épouser mon quotidien un jour de plus et tisser ainsi des liens quasi-fusionnels avec la routine ne me posait pas un énorme problème; ensuite, je pense vraiment à la personne au moment de l'annonce dans les haut-parleurs. Quelqu'un vivait, ce matin encore. Quelqu'un avec une enfance, une histoire, une école, des copains, un amour, forcément, des amis, des enfants peut-être, et, pour une raison qui devait quand même peser bien lourd, ce quelqu'un a décidé, après avoir longuement regardé les rails, de quitter les siens. Les suicides se multiplient ces derniers mois. Bon, parlons d'autre chose... Air France ? L'Iran ? La crise ? La grippe H1N1 ? Dites donc, il m'a l'air bien sympa ce siècle quand même non ? Michael ? Allez, va pour le roi de la pop...




Evidemment sa mort a été cataclysmique, un vrai choc. Bambi, on le croyait immortel. En même temps, quand je vois que, dans les heures qui suivent cette annonce, ses albums s'arrachent, il est premier dans tous les charts, les moteurs de recherche ont failli exploser, Facebook crée groupe sur groupe de fans, je repense toujours à cette phrase d'un philosophe français des années 80, qui a percé dans la variété, François Valéry : "Aimons-nous vivants, n'attendons pas que la mort nous trouve du talent". Mais c'est vrai !! Il a raison François ! Et sans ironie, je suis d'accord, profondément avec cette phrase, même si elle a perdu de sa superbe parce que devenue un titre passant en boucle sur Nostalgie... C'est fou comme la mort fait passer dans une autre dimension. Non, non, pas celle-là. L'autre. La commerciale, et l'affective aussi. La mort valide le "culte". Et presque le talent. Si Gainsbourg était encore vivant, certains à qui il manque aujourd'hui, qui sont même allés voir l'expo à la Villette, n'iraient pas forcément à l'un de ses concerts. Michael Jackson, c'était un extraterreste, une star, une vraie. Il a marqué des générations, dont la mienne, qui a grandi avec. On avait tous le 45t rose de Thriller ou le 33t noir. On a tous vu en exclusivité sur TF1, certainement juste avant Porte-Bonheur de Patrick Sabatier, le clip génialissime de John Landis, 14 minutes à couper le souffle d'un mort-vivant qui danse avec un blouson rouge. On a adoré tout ce qu'il a fait, ses chansons, sa musique, ses pas de danse.

Perso, j'ai aimé jusqu'à Bad. Après, il est devenu un autre. Bambi justement. Il devenait adulte. Donc moins insouciant. Et sa guerre intérieure, celle d'un enfant qui justement ne voulait pas vieillir, et voulait nous persuader, à coups de bistouri malheureux (mais y'a-t-il un bistouri heureux en chirurgie esthétique...?) qu'il resterait aussi innocent qu'un faon, devenait malsaine. Et plus ses traits changeaient, plus elle devenait malsaine, cette guerre, cette image. Le génie, c'était l'enfant, trop tôt reconnu, trop tôt exploité, une voix extraordinaire, un sens du rythme, de la danse, un professionnalisme, déjà... Puis l'ado, ou le jeune adulte, pas encore bouffé par ses propres phobies, pas encore rongé par ses propres lubies. Le génial danseur- chanteur qui a connu son apogée avec le non moins génial Quincy Jones. La mort de Michael Jackson m'a fait l'effet d'un énorme choc, parce que c'est un peu de nous, un peu de moi qui s'en va, un morceau de plus, d'un passé pourtant pas si lointain, qui s'évapore. Mais j'ai vite réalisé que, pour moi, il était mort depuis longtemps. J'ai réalisé que, artistiquement, il ne faisait plus grand chose, en tout cas plus rien qui ressemblait à la grande époque, et si je regrette de ne pas pouvoir assister à ce qui aurait pu se révéler une renaissance artistique, prévue à Londres, je me console en me disant que l'héritage musical qu'il a laissé, sera toujours accessible. Ce qui continuera toujours de m'étonner, c'est pourquoi le monde entier se met à écouter, voire à adorer, Billie Jean ou Beat it, quand chacun aurait pu le faire la veille. Oui, on est dans le mystique...

A propos de Beat it, vous vous rappelez du génialissime détournement du clip réalisé par Mozinor ? Allez, je vous fais ce plaisir...

http://www.dailymotion.com/video/x6f2d_bite-it



Sinon, dimanche matin, je suis allé au pays des allemands en short et des hollandais à barbe à papa ! C'est vraiment le paradis des enfants, mais moyennement celui des parents quand même hein ! Une heure de voiture pour y aller, se garer sur un parking grand comme Brie Comte Robert, faire 20 mn de file d'attente par attraction, se rendre compte que ma fille flippe dans le noir quand on entre dans la maison de Pinocchio, bon à 3 ans normal, mais quand même, réconforter sa femme tellement malade qu'elle passe sa journée sur un banc, bref, heureusement qu'on a vu la grande fête de Mickey et ses amis, donc 10 mn de peluches qui dansent comme des dingues, et enfin rentrer à la maison, avec la digestion encore active de la pizza à 17 euros ! Sinon, on aurait pu se dire que c'était vraiment un piège à fric et une usine à gaz le monde magique de Mickey...

Sur ce, je fonce dans mon RER, histoire de me rafraîchir...


Je vous bise chers amis !


Frankie

jeudi 25 juin 2009

Chirac roi du playback !

Deezer passe la troisième



Deezer, le site pionnier d’écoute légale de musique en ligne, s’apprête à lancer une version 3 de son interface. Le site avait pris la relève en août 2007 de BlogMusik fermé quelques mois mois plutôt justement pour cause de violation des droits d’auteur mis en cause par la Sacem.

Aujourd’hui, Sony, Universal, Warner et plus récemment EMI autorisnt la diffusion de leurs titres sur Deezer. De nombreuses maisons de disques et artistes indépendants sont également diffusés sur le site de la société française, toujours nommée Blogmusik, qui, reversant 0,07€ aux ayants droit à chaque morceau écouté, a été donné en exemple lors des débats sur Hadopi. Selon les statistiques de la maison, Deezer aurait atteint 7 millions de membres.

Seulement voilà : depuis quelques mois, un concurrent de taille a fait son apparition : Spotify.


fin de l'article de Thibaut Charron ici : http://www.ecrans.fr/Deezer-V3,7566.html

Very Bad Titres

Traductions étranges, clins d’oeils lourdingues, lifting opportunistes... les titres des films étrangers peuvent être bien charcutés pour leur sortie française.


(...) Les retitrages français les plus bidons sont ceux misant sur une formule déclinable et si possible bien putassière, toujours dans l’idée d’attirer un maximum de spectateurs. En 1998, le succès du thriller Wild Things, de John McNaughton, rebaptisée Sexcrimes, ouvre la voie à un tombereau de retitrages « sexués » qui virent à l’aberration. Un an plus tard, Cruel Intentions, la relecture pop des Liaisons Dangereuses, devient ainsi Sexe Intentions (c’est moche, ça ne veut rien dire, mais ça fait vendre). Body Shots troque son titre contre Sexe Attitudes, Tangled se mue en Sex Trouble, Not another teen movie se change en Sex Academy, Step it up en Sexy Dance, etc. Les exemples sont nombreux et de plus en plus fréquents : pour un peu, s’il avait été un moins sombre, on aurait presque pu s’attendre à ce que le Gran Torino d’Eastwood devienne Sexy Car sur le territoire frenchy...

Duhamel - Rama

L'éditorialiste de RTL s'était fait remonter les bretelles par la toute nouvelle secrétaire d'Etat aux Sports. Il répond et tacle la ministre.

C'est ici : http://www.lepost.fr/article/2009/06/25/1593398_alain-duhamel-rama-yade-aurait-pu-etre-plus-professionnelle.html

Bac : «Une heure après, on a eu un nouveau sujet»

A la dernière minute, les sujets du bac d'histoire-géo ont été changés sur ordre du ministère. La plupart des candidats ont été informés avant le début de l'épreuve, sauf...

suite de l'article ici :
http://www.liberation.fr/societe/0101576045-bac-une-heure-apres-on-a-eu-un-nouveau-sujet

King Sarko, le clip de Mixus

mardi 23 juin 2009

Toujours au vert !


Bon, le problème c'est pour entamer le virage... Sinon, discret comme caprice non ?

"Je veux toujours marcher pieds nus dans l'herbe !"

lundi 22 juin 2009

Réflexion faite


Quelques chiffres sur le téléchargement en France


La Fnac veut sensibiliser l'internaute au bon usage du MP3

Pour fêter le début de l’été, la Fnac met en place une opération "MP3" en magasin et sur Fnac.com et propose une sélection d’équipements parmi les plus performants en qualité d’écoute. Pour l'occasion, l'enseigne a opté pour une campagne de buzz marketing. Imaginée par l’agence Monsieur White, elle propose d’emmener les internautes au Centre d’Etude du Plaisir Musical (CEPM). Une prise de parole qui s'appuie sur une série de films loufoques mettant en scène un professeur incarné par l'humoriste Julie Ferrier, laquelle prodigue de faux bons conseils sur l'usage du MP3. L’opération est soutenue par un site dédié qui propose entre autre aux internautes de participer à un jeu concours de conseils saugrenus pour gagner des lecteurs et accessoires MP3, par une campagne media online et d’influence et un relais de communication en magasins.

La visite de CEPM c'est ici : http://www.lecepm.com/

jeudi 18 juin 2009

Scène culte de mon film culte

Ernesto !

L'iPhone nouvelle génération arrive le 19 juin


(Paris - Relax news) - Apple a dévoilé lundi 8 juin à San Francisco son nouvel iPhone, baptisé iPhone 3G S. Plus rapide que l'actuel iPhone 3G (le S supplémentaire signifiant speed), cette nouvelle mouture comble certaines lacunes, comme l'absence d'enregistrement vidéo, l'envoi de MMS ou le clavier virtuel en mode paysage. Commercialisation dès le 19 juin.

Passage en revue des nouvelles fonctionnalités du célèbre téléphone tactile.

Cet iPhone 3G S, qui marque la troisième génération en deux ans du très populaire téléphone à écran tactile, conserve les dimensions et le style épuré des deux précédentes versions. En revanche, il accueille un certain nombre de fonctionnalités - une centaine selon Apple - dont certaines très attendues par les fans et les clients de la marque à la pomme.

suite de l'article ici : http://www.commentcamarche.net/actualites/l-iphone-3g-s-en-chiffres-et-en-images-5849068-actualite.php3

mercredi 17 juin 2009

Le jeu du mois

Ca ne sert à rien, mais on n'arrive pas à s'arrêter...

http://armorgames.com/play/3614/crush-the-castle

Pris pour un Lindon


En lisant cette interview de Vincent Lindon, ce matin, dans le train de ma morne plaine, je me suis trouvé plein de points communs avec lui, avec sa philosophie, et avec le regard que le journaliste avait sur lui.

Je la reproduis ci-dessous, en mettant en italique ce qui me parle, ou me paraît commun à ma personnalité, et laisse la vôtre s'en nourrir librement.

Interview de Vincent Lindon - Télérama avril 09


Tout ce que l'on sait de Vincent Lindon est vrai. Il est grande gueule et grand comédien, vite en pétard et aussitôt calmé, immodeste et pourtant lucide, impeccable ce jour-là dans un costume sombre et... bourré de tics. Et si, justement, on commençait par eux ? D'accord, on triche un peu : on n'aborde pas l'acteur de but en blanc par une question sur ses grimaces compulsives. Mais, un peu plus tard, quand la confiance paraît réciproque, on y va, et il répond. Il ne sait plus quand ses tics sont apparus, mais se rappelle que « ça a été un enfer au début du secondaire, à l'âge où l'on est con, où l'on se moque des gros, de ceux qui sont différents ». Il explique aussi que, longtemps, quand deux filles riaient à proxi­mité, il pensait automatiquement que c'était de lui.

« Pourtant, quand j'étais plus jeune, ma mère a voulu que je voie un acupuncteur pour faire disparaître mes tics, et j'ai refusé. J'avais peur de ne plus être moi. Aujourd'hui, on me dit souvent : tu sais, Vincent, je ne les remarque même plus. Moi je les remarque. Ils ne me dérangent pas, mais j'en ai conscience : je fais juste quinze mille mouvements de plus que n'importe qui dans une journée. » Ses tics le résumeraient-ils, comme un détail donne la clé d'une personnalité ? Ils indiqueraient un mélange d'impétuosité hyperactive, de fragilité à tendance paranoïaque, et aussi une certaine fierté d'être soi...


(...)

« Ma folie, ce sont les gens, poursuit-il. Je passe beaucoup de temps à poser des questions à tous ceux que je croise. Sur leur vie, sur leur histoire. Je dois avoir une énorme boîte à l'intérieur de mon cerveau, dans laquelle je puise pour jouer.

(...)

Mais on jurerait que, plus encore, Lindon aime prolonger la proximité qu'a établie le travail commun, créer un espace de discussion ludique presque sans fin – l'échange amical est primordial dans sa vie. Il met dans l'exercice la même méticulosité maniaque – lassante pour certains – qui est la sienne quand quelque chose le passionne.

(...)

Nostalgie d'un autre temps ? Il avoue que beaucoup de choses l'agacent dans le monde d'aujourd'hui. Mais aussi sans doute, pour lui qui suit une psychothérapie (et qui sait parfois jouer avec les mots en lacanien bon teint), quelque chose à voir avec sa propre enfance bourgeoise, et son père, qu'il n'a plus.

Il cite ce mot, qu'il attribue à Voltaire, et qui lui convient bien : « Si j'avais trois vœux, le premier serait d'essayer de changer ce qui en moi est changeable ; le deuxième, de ne pas perdre de temps à essayer de changer ce qui n'est pas changeable ; le troisième, de toujours discerner ce que je peux changer de ce que je ne peux pas changer. » Attention, Vincent Lindon grandit .

Article dans son intégralité : http://www.telerama.fr/cinema/itineraire-d-un-maniaco-expressif,41706.php

Fou rire

Advert.


L'expression du jour

« Se croire sorti de la cuisse de Jupiter »

Se prendre pour quelqu'un de remarquable, d'exceptionnel. Être imbu de soi-même.

Jupiter, tout le monde connaît. Pas la cinquième planète du système solaire, mais le dieu de la mythologie romaine dont elle tire d'ailleurs son nom.

Chez les grecs (dont la mythologie est parallèle à la romaine), le même dieu d'appelait Zeus, et nous allons rester dans les noms grecs pour raconter comment Dyonisos, futur dieu du vin, est sorti de la cuisse de Zeus, donc de Jupiter.

Dionysos est né d'une aventure extra-conjugale de Zeus avec Sémélé.

La troisième femme de Zeus, Héra (qui était aussi sa soeur - autres temps, autres moeurs), horriblement jalouse de constater la grossesse de Sémélé, lui prétendit que Zeus n'était en réalité qu'un horrible monstre.

Sémélé supplia alors son amant de se laisser voir nu, dans toute sa puissance, pour vérifier les dires d'Héra (NDLR : Zeus et Séméné n'avaient pas dû garder la lumière allumée lorsqu'ils ont conçu Dyonisos).

Mais Séméné, qui n'était qu'une pauvre mortelle, ne supporta pas la vue des éclairs entourant son amant et se mit à brûler comme une torche.

Zeus arriva à extraire le petit Dionysos du ventre de sa mère, bien avant le terme de la gestation. Comme il n'y avait pas encore d'incubateurs à l'époque, il enferma l’enfant à l'intérieur de sa propre cuisse pour le protéger jusqu'au jour prévu pour la naissance.

Trois mois plus tard Dionysos naquit, pour de bon cette fois, parfaitement formé.

Comme quoi les dieux étaient vraiment fortiches en ce temps là[1].

L'expression ne conserve de cette histoire que la supériorité des dieux (qui chez nous, pauvres humains, aurait eu l'astucieuse idée de planquer un prématuré dans sa cuisse ?), celui qui se croit sorti de la cuisse de Jupiter ayant tendance à se prendre pour un dieu vivant.

[1] Ce n'est plus le cas maintenant. On ne peut plus rien attendre de la protection des dieux. Il n'y a qu'à voir les fléaux, récents, en cours ou à venir, qui touchent le genre humain comme le tsunami, le cyclone Katrina, les tremblements de terre meurtriers, la CGT ou la grippe aviaire, par exemple.

mardi 16 juin 2009

Clouseau vs Cato

Le mythique Inspecteur Clouseau, incarné par le non moins mythique Peter Sellers, dans une scène d'anthologie où il affronte son domestique, Cato, dans une sorte de rituel très sérieux... Cultissime !

Ici la scène est en VO, mais dans la VF, quand Clouseau demande à haute voix : "Quelqu'un essaie-t-il de se cacher dans le noir ?" alors qu'il cherche Cato, caché... je meurs...


lundi 15 juin 2009

Traverser les cuisines du Mc Do à cette vitesse, forcément...


Vos (cyber) papiers !

Sur le net, l’usurpation d’identité est courante et n’est pas un délit. Mais cela pourrait changer avec le projet de loi sur la sécurité intérieure.

En septembre dernier, Sarah Palin se fait pirater sa boîte mail en pleine course à la Maison Blanche. Plusieurs captures d’écran de ses mails se retrouvent alors sur le net. Loin d’avoir usé de techniques extrêmement sophistiquées façon 007, les pirates se sont contentés de répondre à la question secrète que la gouverneur de l’Alaska avait choisie sur Yahoo! en cas d’oubli de son mot de passe. Il s’agissait en l’occurrence de savoir où la sémillante républicaine avait rencontré son mari : la réponse se trouvait sur Wikipédia.

Pour salir la réputation d’une “amie”, Christine S. n’a même pas eu à se donner ce mal, elle s’est contentée de se faire passer pour elle sur Meetic, avec un compte créé spécialement pour l’occasion.

suite de l'article ici : http://www.lesinrocks.com/actualite/actu-article/t/1244883600/article/vos-cyber-papiers/

vendredi 12 juin 2009

Après avoir vu "Home"...

... les extra-terrestres se lancent des les films d'anticipation !



Discours de Barack Obama, Le Caire, Juin 2009


Le Caire, Égypte 4 juin 2009 , 13h10 (heure locale) :

"Je vous remercie. Bonjour à tous. C'est pour moi un honneur de me trouver dans cette ville intemporelle qu'est le Caire et d'être reçu par deux institutions remarquables. Depuis plus de mille ans, Al-Azhar est un haut lieu de transmission du savoir dans le monde musulman et, depuis plus d'un siècle, l'université du Caire est une source de progrès pour l'Égypte. Ensemble, vous représentez l'harmonie entre la tradition et le progrès. Je vous suis reconnaissant de votre hospitalité et de celle du peuple égyptien. Je suis fier aussi de vous transmettre la bonne volonté du peuple américain et une salutation de paix de la part des communautés musulmanes de mon pays : Salamm aleïkoum." (Applaudissements)


Manuel Valls : " Il manque quelques blancs à Evry "



Belle image de la ville d'Evry… Tu me mets quelques Blancs, quelques Whites, quelques Blancos…" La phrase a été marmonnée, mercredi 10 juin, par Manuel Valls, député-maire socialiste d'Evry (Essonne), alors qu'il était filmé par Direct 8 pour l'émission "Politiquement parlant", parcourant les allées d'une brocante à Evry, et équipé d'un micro-cravate.

Après le reportage, le député socialiste s'explique sur le plateau de Direct 8 : "Evidemment avec les stands qu'il y avait là, [j'avais] le sentiment que la ville, tout à coup, ça n'est que cela, (…) ça n'est que cette brocante, alors que j'ai l'idée au fond d'une diversité, d'un mélange, qui ne peut pas être uniquement le ghetto. On peut le dire, ça ? (…)"

jeudi 11 juin 2009

Air du temps


Amazon inaugure sa boutique de musique en ligne en France


Le site marchand Amazon a annoncé hier le lancement en France d'une boutique de musique en ligne, avec plus de 5,5 millions de chansons, un service qu'il offre déjà depuis plus d'un an et demi aux Etats-Unis.

Cette boutique, baptisée Amazon MP3 , propose des titres sans logiciel anti-copie (DRM), donc utilisables sur n'importe quel ordinateur ou baladeur MP3, y compris l'iPod, et gravables sur CD. Ces chansons sont issues des catalogues "des quatre acteurs majeurs du secteur (EMI Music, Sony Music, Universal Music, et Warner Music), ainsi que des principaux labels indépendants (Naïve, Beggars Group, Abeille Musique, Believe, The Orchard, IODA, Warp, PIAS, Wagram, etc.)", selon Amazon.

Les titres seront vendus à l'unité à partir de 0,49 euro et les albums à partir de 2,99 euros. Lancé fin septembre 2007 aux Etats-Unis où le marché est dominé par l'iTunes Store d'Apple Amazon MP3 l'a ensuite été en Angleterre, en décembre 2008, et en Allemagne, le 1er avril 2009. (source CB News)

Les ouvriers du Livre empêcheront la parution de quotidiens samedi

Plusieurs branches des ouvriers du Livre présentes dans les circuits d'impression et de distribution de la presse nationale ont appelé leurs adhérents à faire grève dans la nuit de vendredi à samedi, empêchant ainsi la parution des quotidiens nationaux samedi matin.

En conséquence, L'Equipe Magazine sera exceptionnellement en kiosques vendredi. L'édition du Monde de samedi datée de dimanche-lundi, qui ne paraîtra pas non plus, sera disponible gratuitement sur le site du quotidien. (source CB News)

mercredi 10 juin 2009

Vivement l'automne !


Le film du mois


Peaux grasses à tendance acnéique, coiffures approximatives, vêtements informes, les gosses de Riad Sattouf ne sont, de prime abord, pas si beaux que ça... Ce sont juste des collégiens ordinaires, à l'âge où les corps se transforment et les désirs se précisent. A 15 ans, il y a les garçons qui rêvent des filles, sans être tout à fait sûrs de bien savoir quoi faire avec elles ; et les filles, catégorie compliquée dont les garçons comprennent mal, ou toujours à contretemps, les desiderata. Ajoutez quelques adultes, profs dépressifs ou mère boulet, et vous avez le premier film irrésistible d'un auteur de BD narquois, observateur malicieux du monde qui l'entoure, peintre confirmé de la frustration sexuelle - lire à ce sujet quelques tomes savoureux des Pauvres Aventures de Jérémie.

Un teenage movie de plus ? Mais un film d'ados à nul autre pareil. Autrement plus cru, et donc authentique, que certains de ses homologues d'outre-Atlantique (Zac Efron, l'idole du moment, est une créature synthétique à côté des jeunes acteurs de Sattouf) ; et surtout d'une invention comique permanente.


Quand ils étaient rois


L'Afrique aussi eut son Woodstock. Cela se passa en 1974 au Zaïre, en préambule au « combat du siècle » qui opposa Mohammed Ali à George Foreman. Un combat filmé par Leon Gast pour son célèbre documentaire When we were kings. C'est en montant ce film que Jeffrey Levy-Hinte eut l'idée d'utiliser des centaines d'heures d'images inédites, trois jours de concert où se produisirent de grands noms de la musique noire américaine : Bill Withers, B.B. King, The Crusaders, Celia Cruz et, surtout, le « soul brother number one », l'inimitable James Brown.

Suivez le guide


Comme le récent lancement de BING, le nouveau moteur de Microsoft l'a démontré, les moteurs de recherches actuels sont incapables de faire le tri entre les sites qui pillent les droits des auteurs et les sites qui essaient de développer une approche légale tout en étant libre pour l'internaute.

Bruno Guillard, créateur du moteur de recherche français eGuides a fait le test sur BING en recherchant "Paroles de Chansons". La conclusion de ce test est édifiante : tous les résultats de la première page sont des sites pirates.

Le site Paroles.net se permet même de dire qu'il n'y a pas de solution légale en France pour la diffusion des paroles de chansons sur Internet, ce qui est totalement faux.

Faites vous-même l'expérience légale de la richesse des contenus proposés (et ce n'est qu'un début, la quasi-totalité des textes de l'industrie musicale sera bientôt disponible) et suivez le guide, le meilleur de la Toile, ici : http://www.eguides.fr/suivezleseGuides/

Il vous suffit de sélectionner l'onglet Musiques et Paroles au dessus du moteur et vous verrez apparaître sur la gauche la chanson, sur la droite les paroles et en dessous un moteur de recherche spécialisé.

Franck Pelé

lundi 8 juin 2009

Arte Live Web - C'est énorme !


Cinq jours seulement après son ouverture, Arte Live Web, le nouveau portail d'Arte, a diffusé en direct pas moins de cinq spectacles (concerts Birdy Nam Nam et I'm from Barcelona au festival Art Rock de Saint-Brieuc, une lecture et un concert dans le cadre du festival C'est dans la vallée et le Freischuetz, un opéra). Une cadence de programmation soutenue qui ne devrait pas se ralentir. « En juin, nous avons misé sur 12 à 15 directs, visibles après-coup pour une durée de quinze jours à trois mois, annonce Joël Ronez, responsable du pôle web d'Arte. A terme, nous visons 250 programmes disponibles en permanence. » C'est là la valeur ajoutée majeure du projet : la capacité de proposer en grand nombre des contenus variés, en direct puis en diffusion à la demande, le tout gratuitement.

suite de l'article, ici : http://television.telerama.fr/television/spectacle-vivant-arte-etend-la-scene-au-web,43517.php

YouTube diffuse le film "Home" d'Arthus-Bertrand


YouTube a annoncé vendredi qu'il mettait en ligne "Home", le documentaire du photographe Yann Arthus-Bertrand consacré à l'environnement produit par Luc Besson, le même jour que sa sortie en salle. Cette initiative "permet pour la première fois au public de regarder un film en ligne, dans les salles de cinéma, sur les chaînes de télé et sur des écrans géants en plein air au même moment dans le monde entier", annonce YouTube dans un message diffusé sur le blog du site de partage de vidéos. "Home" sera disponible sur YouTube en français, anglais, espagnol, allemand, russe et portugais jusqu'au 14 juin.


Pour le voir sur YouTube, c'est ici : http://www.youtube.com/watch?v=NNGDj9IeAuI

vendredi 5 juin 2009

La divine Gardot


Si vous ne devez acheter qu'un CD avant la rentrée, le bijou de Mélody Gardot "My one and only thrill" est celui-là, sans aucune contestation possible. Une voix, une vraie voix je veux dire, pas une copie d'une autre, pas un ersatz d'Amy Winehouse, une pincée de Duffy ou une pseudo Diana Krall, non, une voix profondément belle, écho d'une femme qui respire la grâce, et qui nous l'offre sur cet album que vous allez vous passer en boucle.
Bien sûr, il faut aimer le jazz et ne pas être fan que du seul genre KrautRock, sinon, risque de déception il y a... Des arrangements somptueux, une atmosphère de temps suspendu, Melody Gardot nous invite à la plus agréable des caresses musicales, et c'est divinement bon.

Le titre qui ouvre l'album vous met d'emblée dans la confidence, la jeune fille à la canne vient vous chercher, et ses arguments vous séduisent sans attendre. Vous aimez la douceur des cuivres, le frisson des cordes, la musique parfumée, idéale couleur d'une philosophie romantique et passionnée, allez-y les yeux fermés.

Vous ne pourrez pas la rater, elle est en tête des rayons jazz de la FNAC, un effet de masse qui m'ennuie un peu, puisque la pépite va se banaliser mais, même si je préférais égoïstement le temps où, en avril dernier, je pouvais me vanter d'être des premiers admirateurs de cet album, ce serait criminel de ne pas partager cette générosité curatrice...



Lettre ouverte de Télérama à Camélia Jordana

Même Télérama s'y met ! Sur le site de l'hebdo culturel, Emmanuel Tellier, critique musical incontournable de la rédaction, a écrit une lettre ouverte à Camélia Jordana :



"Nous sommes tristes, mais en fait, non, nous sommes contents. Contents pour vous, Camélia Jordana. (...)

Tristes, nous l’avons été quelques secondes. Presque abattus, et pour le moins surpris. Avant de réaliser qu’en réalité votre élimination prématurée, vous qui aviez l’étoffe et la voix (surtout) d’une magnifique gagnante – peut-être la plus touchante, la plus humaine, la plus juste que l’émission ait connue depuis sa création

(la suite de l'article ici : http://www.telerama.fr/musique/chere-camelia-jordana,43630.php)

La mort étrange de David Carradine

L'acteur américain David Carradine, héros de la série télévisée « Kung Fu » et de « Kill Bill» de Quentin Tarantino, serait mort lors d'un jeu sexuel. Agé de 72 ans, le comédien finissait de tourner «Strech», réalisé par Charles de Meaux et produit par la société française MK2, quand il a été retrouvé pendu jeudi dans sa chambre d'hôtel à Bangkok.


« Une corde était attachée autour de son cou et une autre à son organe sexuel. Les deux étaient reliées ensemble et pendues à la penderie dans la chambre, explique le chef de la police métropolitaine de Bangkok. Dans ces circonstances, nous ne pouvons pas être sûrs qu'il a commis un suicide, mais il a pu mourir de masturbation ».



Frankierama : ...bon, moi j'ai une question... : Diantre ! Fichtre ! Mais ça veut dire quoi "il a pu mourir de masturbation" ????? Quelqu'un aurait-il la délicatesse de m'éclairer sur cette hypothèse un poil étrange ? J'essaie de visualiser la scène, mais j'ai du mal là...

Franck

Journée mondiale de l'environnement



Pour d'autres, l'environnement sert à ça...




Libération propose une "licence globale" pour les sites des journaux

Nathalie Collin, coprésidente du directoire de Libération, a proposé l'instauration d'une taxe sur les fournisseurs d'accès à Internet (FAI) afin de financer les sites des entreprises de presse, lors d'une réunion du Syndicat de la presse quotidienne nationale (SPQN), le 2 juin. "Il s'agit de rectifier les flux d'argent actuels au profit des rédactions, qui sont les auxiliaires du bon fonctionnement de la démocratie", a expliqué Laurent Joffrin, coprésident de Libération, dans Challenges. Les fonds seraient répartis entre les sites de presse en fonction de la fréquentation et de la taille des rédactions. (source CB News)

mercredi 3 juin 2009

Première de Charles Trenet à l'Olympia en 1971

Charles Aznavour, Tino Rossi, Alain Delon, Eddie Barclay, Stéphane Audran, Jean-Pierre Aumont, Michel Simon, à la "première" de Charles Trenet à l'Olympia, le 3 mai 1971.


Et moi, pendant ce temps-là, j'allais sur mes trois mois...

mardi 2 juin 2009

Sensation


Sensation


Par les soirs bleus d'été, j'irai dans les sentiers,
Picoté par les blés, fouler l'herbe menue :
Rêveur, j'en sentirai la fraîcheur à mes pieds.
Je laisserai le vent baigner ma tête nue.
Je ne parlerai pas, je ne penserai rien :
Mais l'amour infini me montera dans l'âme,
Et j'irai loin, bien loin, comme un bohémien,
Par la nature, heureux comme avec une femme.

Arthur Rimbaud

Mars 1870.

Pepsi conquiert le monde

La nouvelle Pub Pepsi est très réussie, et on peut la voir ici : http://www.cbnews.fr/articles/creation/pepsi-conquiert-le-monde


La loi Loppsi est "un pied dans la porte vers une censure gouvernementale de l'Internet"

Sur le Monde.fr, lundi, Guillaume Lovet, expert en cybercriminalité, estime "regrettable, et très probablement contre-productif, l'effet de diabolisation de l'Internet produit par la succession des lois Dadvsi, Hadopi et Loppsi".

Remi_1 : bonjour, que pensez vous de cette loi concernant le respect des libertés individuelles et le "flicage" informatique via des programmes espions ?

Guillaume Lovet : Pour ce qui concerne la mise en place de logiciels espions sur les machines de suspects, comme le précise l'article 23 du chapitre 5 du projet de loi, il faut savoir que par rapport à des écoutes classiques – à base de micros ou de caméras –, il y a quelques petites différences. Notamment, on peut penser que le degré d'intrusion dans la vie privée est supérieur. Mais surtout, l'effet d'échelle est différent : mettre en place des micros et des caméras chez tout le monde, c'est impossible à cause du coût et du temps que cela prendrait. Par contre, un "cheval de Troie", qui est quelque chose de logiciel, on peut le répliquer à l'infini. Et l'installer relativement facilement à grande échelle. Il y a donc un risque de glissement vers une surveillance globale plus importante que pour les écoutes traditionnelles.


cth: pensez-vous que le mouchard électronique pourra être détourné par des pirates, comme cela a été le cas avec le dispositif équivalent du FBI appelé "carnivore" ? Ou que les données captées soient rendues par inadvertance accessibles par des tiers ?

Suite de l'article ici : http://www.lemonde.fr/technologies/chat/2009/05/29/loppsi-2-les-ecueils-ethiques-techniques-et-juridiques-en-question_1199303_651865.html

L'émission télévisée "Britain's Got Talent" bat des records avec Susan Boyle

La défaite de l'Ecossaise Susan Boyle, devenue un phénomène d'Internet, à la finale du concours télévisé "Britain's Got Talent" a été regardée par les trois quarts des téléspectateurs qui étaient devant leur poste samedi 30 mai au soir, avec des pics à 19,2 millions de téléspectateurs, a indiqué le diffuseur ITV. Il s'agit de l'émission la plus regardée depuis cinq ans en Grande-Bretagne. Près de 4 millions de personnes ont voté pour la finale du concours de talents, le groupe de danse urbaine Diversity emportant 24,9% des votes, contre 20,2% pour Susan Boyle.


(source CB News)